ARTSKOCO vous invite au vernissage de Soeck SON

RSVP

LE 10 octobre 2019 , 18H30, à LA GALERIE ARTSKOCO

Galerie ArtsKoCo - 5 rue Auguste Liesch, L-1937 Luxembourg

scarabée recoupé.jpg

scarabee

150 x 150 cm mixed media on plywood

l'instant

l’instant

86 x 130 cm

Les œuvres de  Soeck SON, sont elles des  peintures ou des sculptures ? Elles semblent réconcilier la querelle  entre la relativité d’Albert Einstein et la physique quantique de Niels Bohr.  En effet, ses  œuvres sont  composées de  particules  ou de grains  dont les attributs  de formes, de dimensions et de couleurs sont superposés, mais non observables  simultanément, (Schroedinger  et son chat auraient apprécié) et changent selon le point de vue de l’observateur.

 Tandis que le regard s’éloigne du niveau le plus particulaire, les  motifs  apparaissent comme une propriété émergente  de la rencontre des  pixels,  avec les parois qui découpent le corps d’un éléphant , d’ un vase  ou d’un rhinocéros, comme  les tranches  d’un IRM.  En  prenant de la distance, l’œuvre continue à  jouer de nos sens visuels, la relativité s’impose  dans  les  3 dimensions, l’œuvre se déforme voire disparaît  et change de couleur  comme un caméléon selon l’angle et la distance de l’observateur.

On retrouve  aussi chez Seok SON  cette tradition coréenne  du minimalisme,  de la récurrence de motifs  quasi monochrome,  influence de l’école du Dansaekwha ? au final  on est hypnotisé par l’esthétique  raffinée soutenu par un travail manuel minutieux   suivant une  préparation  du tableau, pixel par pixel.

Seok SON décrit son travail :

        « Les deux définitions de mon travail, par la figure et le fond, par la surface et le relief, par l’apparition et la disparition, ne se recouvrent pas exactement, car l’une est visuelle, mais l’autre est manuelle. Pour qualifier le rapport de l’œil et de la main, et les valeurs par lesquelles ce rapport passe, il se ne suffit certes pas de dire que l’œil juge et que les mains opèrent. Le rapport de la main et de l’œil est infiniment plus riche, et passe par des tentions dynamiques, des renversement logiques, des échanges et interférences organiques.

        Ceci était l’ossature de mon travail, je consacre beaucoup de temps et d’effort pour faire le fond.  Le fond construit par la main se fait le lieu qui attend certains images . »

En vérité les commentaires ci-dessus sont incompréhensibles, tant qu’on ne voit pas les œuvres… venez les admirer  lors  du vernissage du 10 Octobre 2019, à partir de 18h30, à la galerie  Artskoco, au 5 rue  Auguste Liesch, l-1937 Luxembourg.

 

 Soeck SON est un artiste Coréen, né en 1955,  habitant dans la région parisienne, ses œuvres  sont cotées  sur le marché de l’art contemporain, lors de ventes aux enchères depuis  2004, principalement chez Christie’s et à Seoul Auctions.