Luxembourg Art Week 2018
Nov
9
to Nov 11

Luxembourg Art Week 2018

  • ArtsKoCo - Korean Connection (map)
  • Google Calendar ICS

Artskoco participe à LUXEMBOURG ART WEEK 2018 - et présente ses nouveaux artistes Coréens de 2018, en particulier Madame Ilhwa KIM avec des oeuvres de la série “graines d’univers” (seed_univers) prolonge une tradition coréenne des petits papiers, ici des dizaines de milliers de rouleaux de papier aux couleurs vives dessinent d’étrange paternes qui définissent des minuscules univers:

Ilhwa KIM crée chaque rouleau, à partir de feuilles de papier hanji, le fameux papier coréen à base d’écorce de mûrier, qu’elle teint elle même dans des milliers de tons, puis les découpe et les roule très serrés pour les rigidifier; il n’y a pas 2 rouleaux semblables, pas d’univers identiques.

 L’univers d’Ilhwa KIM Kim se transforme continûment avec la distance d’observation. autant chaque mini univers semble circoncis et rigide, autant leur assemblages prennent successivement des formes évocatrices, de enroulement , et des sculptures qui pinguent comme un sonar notre imagination. on croit voir les amas de galaxies se formant après le big bang ou des créatures vaguement figuratives qui changent de nature avec la distance.

Les tableaux de graines d’univers, sont immobiles mais semblent se reformer à chaque moment par l’équilibre dynamique entre les amas de graines de papier.

( commentaire librement inspiré du critique LaamYi lors de l’exposition solo de 2015 Guangzhou Opera House)

View Event →
HyungJoung LEE: Les chemins de vie- vernissage
Oct
24
to Oct 25

HyungJoung LEE: Les chemins de vie- vernissage

C'est le vernissage de HyunJoung LEE, une artiste coréenne prometteuse, organisé par la galerie Artskoco à Luxembourg. Artskoco est spécialisée sur les artistes coréens émergents.
HyungJoung a été remarquée lors du salon art3f de Luxembourg, 
inscrivez vous par email à contact@Artskoco.com

Hyunjoung dit sur elle même : 
Voyages imaginaires entre terre et ciel, parcours entre vallons et nuages, j’invente des chemins constellés où se promène le regard.
De mon passé en Corée, je garde le souvenir des matières, les croyances de mes aïeux.

Le papier de mûrier-platane est la peau de cette mémoire, les coupelles émaillées en sont les symboles secrets. Ce papier tapissait le sol des maisons, je le voyais de ma hauteur d’enfant. Dessus s’imprimait les traces de pas, de vie, et j’imaginais déjà des tableaux, des paysages. Aussi, je peins, je souligne d’encre de chine, je saupoudre de pigments coréens, pour que les volumes quittent leur blancheur silencieuse et donnent à voir ces mondes colorés qui me peuplent. Le papier me mène par ses directions étranges, et je me laisse guider. Ce qui domine et transpire plus de ma personnalité est dans la sérénité. Dorénavant, c’est entre les nuages que j’invite à poursuivre le voyage, plaisant, calme.

Un bol nous est métaphysiquement donné à la naissance. La taille pour chacun est différente, mais tous nous l’utilisons. Mes petites coupelles sont ces vies, si différentes, en bronze ou en argent oxydé, en laiton poli, doré, émaillées de couleurs, ponctuées d’une perle. Esseulées, regroupées en masse, qu’on les voit comme des fleurs ou des êtres qu’importe. Elles sont dans mes paysages plus qu’un décor, elles sont des présences et pour moi, parfois tout un peuple. Elles font de mes chemins, des chemins de vie.

View Event →